Nettoyage et traitement des bois extérieurs

Ce n’est pas parce qu’ils sont à l’extérieur que vos bois ne méritent pas d’être bichonnés ! D’autant qu’ils subissent beaucoup plus d’agressions que vos bois d’intérieur. Résultat : ils grisent, ils se décolorent… Alors quand et comment nettoyer vos bois d’extérieur ?

Quand et à quelle fréquence s’occuper de ses bois d’extérieur ?

Eh bien, vous vous en doutez… À la sortie de l’hiver, lorsqu’ils auront subi les caprices de la météo hivernale. L’objectif est alors de les préparer à affronter le soleil (et la pluie pour certains…) ! Quant à la fréquence, tout dépend de votre niveau d’exigence et de votre zone géographique. Pour les moins exigeants, disons qu’un entretien de vos bois extérieurs, une fois par an, est suffisant. Si vous faites partie des maniaques, vous éprouverez le besoin de le faire deux fois par an.

Comment procéder ?

Le dégrisement

Avant de les traiter, il faudra impérativement les nettoyer voire les décaper, ce que l’on appelle aussi : le dégrisement. Cette étape incontournable prépare le bois au traitement. Selon l’état du bois, vous pouvez utiliser soit un décapeur thermique, soit un décapant chimique. Si le bois extérieur est quasiment neuf, un ponçage suffit.

La protection

Une fois cette étape franchie, il s’agit désormais de le protéger. L’objectif est de limiter que le bois extérieur ne se tâche, ne noircisse si des moisissures s’y développent.

Quels produits utiliser ?

Si les produits de type filmogènes tels les lasures et/ou les vernis ont longtemps été utilisés, la tendance est aujourd’hui aux huiles et aux saturateurs. En effet, comparés aux vernis et lasures, les huiles et les saturateurs pour bois extérieur présentent des avantages :

  • Le rendu est meilleur : l’aspect naturel du bois extérieur (texture, veinage) est conservé. Avec les saturateurs, la finition est mate.
  • Le bois est nourri en profondeur : l’effet est beaucoup plus durable dans le temps.
  • Fini les cloques et les écaillements !

De plus, et ce qui est loin d’être négligeable, vous ferez un geste pour la planète ! En effet, l’utilisation des huiles et des saturateurs, souvent d’origine biosourcée, est bien meilleure pour l’environnement.